La betterave sucrière
bien plus que du sucre

Chaque année, le mois de septembre voit le retour de la campagne betteravière. La récolte des betteraves constitue la première étape d’un long processus au terme duquel vous pouvez savourer vos #SweetLittleMoments avec nos Morceaux Durs et notre Sucre Fin. C’est avec grand plaisir que nous allons vous faire découvrir le monde de la betterave sucrière, qui propose bien plus que du sucre.

Vous devez préparer un exposé pour l’école ou vous avez tout simplement envie de découvrir ce beau produit qu’est la betterave sucrière ? Nous avons rassemblé toutes les informations dans un document très pratique que vous pouvez télécharger ici.

Frames

un aliment ou un complément alimentaire

La betterave se compose d’eau à 75 %.

les betteraves sucrières produisent une grande quantité d’oxygène

utilisées comme engrais vert

la pulpe de betterave est utilisée pour nourrir le bétail

un engrais riche en calcaire, idéal pour l’agriculture

utilisée comme nourriture animale et dans l’industrie de la levure

produit à partir de déchets verts

La betterave sucrière,
un légume-racine durable et polyvalent

Les avantages de la culture de la betterave sucrière

Outre son utilisation polyvalente, la betterave sucrière offre également plusieurs gros avantages.

  • Un processus de production local et un transport durable

Tous les produits finis de la betterave sucrière arrivent chez le consommateur sans avoir parcouru de long trajet. Les betteraves sucrières qui sont traitées par la Raffinerie Tirlemontoise sont cultivées par des agriculteurs locaux. La distance moyenne qui sépare les champs de l’usine est de 50 kilomètres. Nous veillons donc à ce que le transport reste aussi court que possible. Cet aspect local constitue un facteur très important en matière de durabilité, et il contribue à la réduction de l’empreinte écologique.

  • Protection de l’environnement

Chaque année, un hectare de betteraves sucrières permet de transformer 35 tonnes de CO2 en environ 13 millions de litres d’oxygène, soit près de quatre fois plus qu’un bois de taille identique. Par ailleurs, la culture de la betterave sucrière ne perturbe pas la biodiversité, et ce légume-racine ne nécessite pas d’irrigation. Chaque année, nous nous associons au secteur agricole pour investir dans de meilleures semences et réduire ainsi l’utilisation des pesticides. La betterave sucrière, parfois surnommée « le poumon vert », contribue à l’assainissement de l’air et permet d’économiser de l’eau et de la terre.

  • Zéro déchet

Vu la quantité de produits dérivés que fournit la betterave sucrière, il ne reste aucun déchet. Nous appliquons en effet un processus de production durable qui utilise l’intégralité de la betterave sucrière, comme aliment, nourriture animalière, énergie verte et matière première pour diverses applications. Et cela cadre parfaitement avec notre principe du zéro déchet.

Zéro déchet dans le processus de production

Vous voulez tout savoir sur le processus de production de la betterave sucrière ? Découvrez-le dès maintenant grâce à cette animation.